La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Gay, Ma Santé !
Site web d'expression, d'échange et d'information sur la santé gay et ses enjeux !
Dernier Billet
Non classé | prep | VIH/Sida | 20.09.2015 - 12 h 00 | 1 COMMENTAIRES
PrEP’Dial : un groupe Facebook d’information et d’autosupport sur la PrEP
PrEP'Dial
Étiquettes : , ,

PrEP’Dial est un groupe francophone d’information, de témoignage et de discussions pour les usagers de la PrEP, les personnes intéressées par cette nouvelle stratégie de prévention biomédicale contre le VIH ainsi que celles et ceux qui en défendent l’accès.

Accéder au groupe : https://www.facebook.com/groups/PrepDial

Plus d’information sur la PrEP : http://www.aides.org/info-sante/prep

 

Accompagner les utilisateurs de la PrEP

PrEP’Dial s’inspire fortement du groupe Facebook anglophone PrEP Facts. Il s’agit de proposer un espace d’echange dédié aux utilisateurs de la PrEP et aux personnes désirant obtenir davantage d’information sur cette nouvelle stratégie de prévention.

Le nombre d’utilisateurs de la PrEP dans les pays francophones est en augmentation, que ce soit au travers des essais en prévention actuellement en cours ou à venir tel Ipergay, par un accès via le système de santé, comme au Quebec et on l’espère bientôt en France ou tout simplement par des circuits d’approvisionnement alternatifs (« PrEP sauvage »). Chacun pourra trouver sur ce groupe un espace d’expression, en français, pour partager son vécu dans le parcours de PrEP ou encore partager de l’information. L’objectif n’etant pas de debattre de l’intéret de la PrEP – celui-ci a déjà été démontré notamment pour les hommes ayant des rapports sexuels avec d’aurres hommes, mais bien de soutenir le succès de cette stratégie de prévention qui repose sur un accompagnement renforcé des utilisateurs.

Banaliser l’image de la PrEP

Malgré les tentatives de diabolisation par certains acteurs communautaires refractaires des utilisateurs de la PrEP, ces derniers entendent au contraire défendre leur choix de recourir à cette strategie de prévention. A l’image du mouvement des « Truvada Whores » (« salope à truvada ») ou du fil hashtag #PostYourPrEP sur les réseaux sociaux, sur lequel défilaient les selfies d’utilisateurs avec leur cachet de Truvada, les groupes PrEP Facts et PrEP’Dial souhaitent soutenir le témoignage de ces personnes motivées par l’objectif de prendre soin de leur santé tout en jouissant de leur sexualité.

 

Une animation participative, une modération communutaire

Le groupe est alimenté par les contributions des membres, libres de lancer des débats, répondre à des posts ou soumettre des articles. Le cadre est posé dans le texte de présentation du groupe : pas de dénigrement ou de trolling contre la PrEP ici et des echanges dans le respect des pratiques et des choix de chacun.

Les membres pouvent ainsi partager une information, leurs trucs et astuces sur le bon suivi du protocole de prise du Truvada, gage d’efficacité de la PrEP orale ou encore une information nouvelle qui viendrait de paraitre.

La modération est quant à elle assurée par des militants des associations communautaires AIDES et de « Nous sommes PrEP » réunissant des utilisateurs de la PrEP. Et ce afin de veiller au bon fonctionnement du groupe, à la liberté de ton sans jugement des personnes.

 

Vincent

 

LES réactions (1)
PrEP’Dial : un groupe Facebook d’information et d’autosupport sur la PrEP
  • Par mysteriouscow 22 Sep 2015 - 18 H 42

    La PREP est un progrès scientifique indéniable, je le reconnais volontiers.

    Mes réserves sont les suivantes :
    – Quid du résultat sur l’organisme de la consommation de ce cocktail médicamenteux ? J’ai lu par exemple que la prise de Truvada avait une forte incidence sur les reins. Je ne trouve pas du tout d’information concernant l’incompatibilité de la PREP avec un traitement type allergies/asthme/reflux gastrique..

    – Si des individus pensent que le préservatif est une « plaie » pour leur sexualité, comment peut on honnêtement penser que la prise d’un médicament tout le long de leur vie puisse mieux les convaincre de se protéger ? Le PREP n’est il pas encore plus contraignant que le préservatif ?

    – Le prix est exorbitant, sexualité de riche alors ?

    Mais j’en reviens à mon point numéro 2.
    Est ce que la question qui taraude notre joyeuse communauté n’est pas finalement le fait que la génération de ceux qui ont vécu les années 80/90 n’arrive plus à communiquer avec les générations suivantes ?
    Où sont passées les grandes campagnes de communication pour lutter contre le sida ?
    Pourquoi j’ai l’impression que le mot préservatif est devenu un gros mot ?
    Pourquoi avons nous autant de mal à traiter le bareback pour ce qu’il est vraiment : une mise en danger de la vie d’autrui.

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Publicité