5046 Enquête flash: votre avis sur la pilule qui protège du VIH. | Gay, Ma Santé !

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Gay, Ma Santé !
Site web d'expression, d'échange et d'information sur la santé gay et ses enjeux !
Dernier Billet
VIH/Sida | 07.05.2014 - 14 h 58 | 11 COMMENTAIRES
Enquête flash: votre avis sur la pilule qui protège du VIH.

Aides enquête sur le Truvada, un traitement pré-exposition.

Étiquettes :

L’association AIDES lance un sondage sur la pilule qui protège du VIH qui ne devrait pas tarder à débarquer sur le marché français et qui est déjà disponible aux États-Unis.

Pour répondre à cette enquête flash : cliquez-ici !

On sait que ce traitement marche pour protéger du VIH quand il est bien pris. Mais on sait aussi que dans les essais réalisés, beaucoup de personnes ne le prenaient pas suffisamment bien pour que ça ait un effet protecteur. Il a notamment été mis en avant le caractère stigmatisant d’avoir avec soi une boîte de médicament contre le VIH quand on est pas infecté ou encore le fait d’être catalogué comme salope.

Il faut donc essayer de trouver le meilleur moyen pour soutenir la mise à disposition la plus adaptée de cet outil complémentaire de prévention pour favoriser son appropriation. Et c’est bel est bien l’objectif de ce sondage.

Actuellement cet outil est accessible en France uniquement dans le cadre d’un essai clinique de prévention auprès des garçons (bio ou trans) gays  intitulé Ipergay (www.ipergay.fr). Cet essai comprend un bras de personnes ayant le traitement avec le produit actif qui protège du VIH et un bras de personnes ayant un placebo. Les participants n’ont donc aucune certitude d’être effectivement protégés du VIH.

LES réactions (11)
Enquête flash: votre avis sur la pilule qui protège du VIH.
  • Par Maah_rine 21 Mai 2014 - 14 H 19

    Vincent, cette phrase est par rapport à l’exemple de la prise de la pillule contraceptive, si une n’est pas pris dans le mois l’effet contraceptif n’est plus fiable à 100%. Et si vous vous renseignez et demandez aux femmes qui la prennent combien ont loupé des prises vous seriez étonné !
    Il y a de nombreuses situations qui font que la prise stricte n’est pas respecté, l’oublie de la prendre, oublier ses médoc et ne pas avoir la possibilité de les récupérer..
    Alors, oui votre commentaire est con. Lire une notice n’assure pas le respect de celle-ci.

     
  • Par Vincent 16 Mai 2014 - 12 H 36

    « Elle réduit les risque d’infection dans le cas d’une prise quotidienne très assidu. »
    Ah parce qu’il faut le prendre pour que ça marche ? On y avait pas pensé. Qu’est-ce qu’on est con alors, nous, les profanes.

    Vous nous démontrez en un commentaire que l’on peut connaitre des concepts et faire les mauvaises analyses.

     
  • Par Maah_rine 16 Mai 2014 - 12 H 11

    Il ne faut pas non plus dire que cette pilule « protège du vih », c’est totalement faux. Elle réduit les risque d’infection dans le cas d’une prise quotidienne très assidu. Et il faut une certaine concentration de ce produit (anti RT) dans le sang pour que cela soit efficace. De plus je n’ai pas trouvé d’indication sur sa diffusion dans les tissus et le système lymphoïde. Or le VIH infecte en primo infection les monocytes (en circulation) et les macrophages (résidente dans les tissus) via le CD4/CCR5.
    Il n’y a que la prophylaxie post-exposition qui soit fiable avec une efficacité proche de 100%. C’est utilisé lors de possibles contaminations par le VIH en laboratoire P3 et dans les milieux médicaux. Le problème est que pour être totalement efficace, elle doit être prise dans les 2h après exposition (temps pour les P3). Et son efficacité diminue avec le temps car le virus a eu le temps de se faire présenter aux cellules de l’immunité et commencé à infecté les monocytes/macrophages. Et une fois intégré dans le génome (en provirus) on ne peut plus rien faire contre. En gros c’est un traitement qui est similaire la tritérapi dont le but est d’empêcher le virus d’atteindre ses cellules cibles par plusieurs anti-viraux; des inhibiteur de RT, d’intégrase…

     
  • Par Award 09 Mai 2014 - 20 H 59

    Avant de proposer cette pilule, il faudrait déjà que la France dise cette vérité:
    Un séropositif sous traitement et indétectable n’est pas contaminant.

    Ainsi cela crédibiliserait cette pilule.

    Mais on ne peut pas cacher cette info scientifique et proposer la pilule. Ça marchera pas.
    De plus, on ne peut pas dire d’un côté qu’on a des Traitements très lourds et une soit disant pilule légère (Truvada).

    Il faudrait aussi généraliser l’allègement thérapeutique…
    Passer à 6 jours sur 7/ et 5 sur 7 etc…

    Bref, quand le système lèvera certaines hypocrisies sur le VIH peut être arriveront ils à vendre leur « pilule légère »….

     
  • Par Tellme 09 Mai 2014 - 20 H 08

    « cet outil est accessible en France uniquement dans le cadre d’un essai clinique de prévention auprès des garçons (bio ou trans) gays »
    On en trouve pas souvent des garçons bio, c’est tellement difficile de n’utiliser que des produits naturels 😛
    .
    Plus sérieusement, je recommande vivement aux personnes qui vont répondre à ce test de faire d’abord des recherches pour savoir ce qu’est le PPrE (PrEP pour des recherches en anglais). c’est utile pour les questions qui concernent votre point de vue sur ce médicament et si vous comptez l’utiliser.

     
  • Par Ronou 09 Mai 2014 - 20 H 07

    C’est quoi des garçons bio ? Trans, ça je sais… Mais bio ??

     
  • Par sébastien 09 Mai 2014 - 16 H 03

    Salope ? Je ne vois vraiment pas pourquoi. Pour le reste je ne suis pas compétent.

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Publicité